Vous êtes ici : Accueil

Comité scientifique et d'organisation

1. Maria Fernanda Arentsen, Professeure titulaire, Université de Saint Boniface, Canada

Maria Fernanda Arentsen est professeure titulaire au Département d’études françaises, de langues et de littératures à l’Université Saint-Boniface. Elle a publié de nombreux travaux sur l’exclusion et le handicap et a organisé de nombreuses manifestations scientifiques en ce domaine, dont deux colloques internationaux et plusieurs séances au sein de colloques scientifiques.
En tant que Représentante francophone de l’Association canadienne d’études sur le handicap, elle a été responsable de l’organisation du volet francophone des colloques annuels de l’Association depuis 2014. Plusieurs activités culturelles et communautaires de diffusion de connaissances et de sensibilisation autour du handicap lui ont également permis de tisser des liens étroits avec divers institutions et organismes de la communauté franco-manitobaine. Ses travaux de recherche se centrent sur les discours autour de l’altérité dans la littérature. Son livre Discours autour des frontières, histoires des cicatrices (2009), issu de sa thèse de doctorat, analyse diverses formes de marginalisions représentées dans certains romans des Amériques.
À présent, elle travaille sur un programme de recherche subventionné par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada : Le corps blessé dans les littératures québécoise et canadienne d’expression française (1945-2015).


2. Norman Boucher, Politilogue et sociologue membre du Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), Université Laval, Canada

Normand Boucher est politologue et sociologue. Il s’intéresse à l’analyse des transformations des pratiques et des politiques entourant le phénomène du handicap et la citoyenneté des personnes ayant des incapacités.
Son champ de recherche porte notamment sur les politiques sociales, les représentations sociales l’exercice des droits humains et la mesure de la participation des personnes ayant des incapacités aux activités ordinaires de la société. Il est membre actif d’équipes de recherche au plan national et international portant sur la situation des personnes ayant des incapacitéscomme le Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), Université Laval ou encore l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ).


3. Anne-Lyse Chabert, Docteure en philosophie, membre associé au laboratoire Sphère de Paris-Diderot, France

Anne-Lyse Chabert est membre associé au laboratoire Sphère de Paris-Diderot depuis l’année 2016. Elle a soutenu dans ce même laboratoire une thèse de philosophie en décembre 2014 sur la définition du handicap, travail qui a été couronné par le prix Simon Éthique et Recherche en décembre 2015.
Elle a publié un premier ouvrage Transformer le handicap au fil des expériences de vieen 2017, chez Érès, ouvrage sélectionné dans le cadre du prix de philosophie des jeunes lycéens 2017/2018. En dehors de son parcours universitaire, sa situation de handicap moteur lui permet une approche directement puisée aux sources de l’expérience vécue : elle met cet aspect en valeur à travers un certain nombre de témoignages écrits ou vidéos qui lui permettent de réfléchir à des enjeux plus larges et réitère son engagement associatif pour l’autonomie des personnes handicapées.


4. Florence Faberon, Maître de conférences de droit public, HDR, Université Clermont Auvergne, France

Florence Faberon est Maître de conférences de droit public, HDR et Vice-présidente Vie universitaire et Culture de l’Université Clermont Auvergne.
Dans le cadre de ses fonctions de Vice-présidente elle a en charge transversalement la politique du handicap de son université. Elle a un champ d’enseignement et de recherche qui porte sur le droit public et plus spécifiquement le droit administratif, le droit constitutionnel, les droits fondamentaux, le droit de l’aide et de l’action sociales ainsi que le droit de l’outre-mer. Elle a travaillé sur les questions de vulnérabilité, de responsabilité ou encore de pluralisme juridique. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages et articles. Elle est membre du Centre Michel de l’Hospital (EA 4232) et membre associé du Centre de droit de la santé d’Aix-Marseille Université (UMR 7268 - ADÉS, Aix-Marseille Université-EFS-CNRS).


5. Arnaud Lami, Maître de conférences de droit public, HDR, Aix-Marseille Université

Arnaud Lami est maître de conférences de droit public, HDR, à la Faculté de droit d’Aix-Marseille Université.
Il est directeur du Centre de droit de la santé, axe de l’UMR 7268 - ADÉS, Aix-Marseille Université-EFS-CNRS. Après une thèse sur « La tutelle de l’État sur les universités françaises, mythe et réalité », il travaille sur le droit de l’environnement, le droit de la santé, le droit public hospitalier et le droit pharmaceutique, sans oublier le droit des institutions administratives. Il est l’auteur de nombreux travaux en ces domaines.


6. Michel Mercier

Michel Mercier est Professeur émérite de l'Université de Namur (Belgique) et professeur Associé à l'Université Catholique de Lille (France). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et articles scientifiques dans le champ du handicap. Il a abordé la problématique de l’inclusion, tant du point de vue sociologique que du point de vue psychosocial et politique. Il a notamment abordé la problématique de la discrimination, dans le champ de l’emploi et de la mise au travail des personnes en situation de handicap.
 

7. Arnaud Paturet, Chargé de recherches au CNRS, Centre de théorie et analyse du droit, Université Paris Nanterre

Juriste privatiste et historien antiquisant de formation, Arnaud Paturet est chercheur au Centre national de recherche scientifique (Centre de théorie et analyse du droit) et enseignant à l’École normale supérieure de Paris ainsi que dans divers établissements (Centre national de la fonction publique, École nationale supérieure de Police, Institut du travail social).
En tant qu’historien du droit, il s’intéresse en particulier au droit romain comme discipline historique, mais aussi à sa projection comme matrice des droits occidentaux, voire des images mentales modernes. Ses principaux thèmes de recherche (la mort et les rituels funéraires, le suicide, les concepts et catégories juridiques, la religion, l’esclavage, les corps, la différenciation sexuée, le handicap, la figure du père) recèlent une forte connotation sociétale qui dépasse la seule technique juridique. Il en résulte une méthode de travail spécifique mêlant la sociologie historique et l’anthropologie aux sciences du droit.


8. Dominique Turpin, Professeur honoraire de droit public, ancien président de l’Université d’Auvergne et ancien doyen de la Faculté de droit de Clermont-Ferrand, France

Dominique Turpin est professeur honoraire de droit public. Il a été doyen de la Faculté de droit de Clermont-Ferrand et président de l’Université d’Auvergne. Il a été également professeur associé à l’Université Laval.Il est un spécialiste du droit et du contentieux constitutionnels, du droit des libertés publiques et du droit de la décentralisation. Il a publié de nombreux ouvrages, sur les droits de l’Homme, les libertés publiques et le droit en lien avec l’immigration, l’intégration et l’asile. Il est tétraplégique depuis un accident de montagne en 2012. Il est membre associé du Centre Michel de l’Hospital (EA 4232).