Vous êtes ici : Accueil

  • Citoyenneté,
  • Colloque,
  • Handicap,

"Handicap et Francophonie" : le questionnaire

Publié le 28 mai 2019 Mis à jour le 5 juin 2019
Date(s)
À remplir avant le 1er juin 2019.

Une enquête de l’Agence universitaire de la Francophonie.

Dans le cadre du programme "Handicap et citoyenneté" porté par l'Université Clermont Auvergne et l'Université de Saint-Boniface (Manitoba, Canada), un consortium s'est constitué sur la thématique "Enseignement supérieur, francophonie et handicap" impliquant des établissements d'enseignement supérieur, des associations et l'Agence universitaire de la francophonie.

Dans l’esprit de son engagement en faveur de la solidarité active, l’Agence universitaire de la Francophonie attache une attention particulière à l’intégration académique, professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap.

A cette fin, nous souhaitons créer une plateforme « Handicap et Francophonie » qui puisse offrir un lieu de d’information, d’échanges et partage de bonnes pratiques entre les étudiants, les chercheurs et les responsables des institutions académiques francophones. La plateforme se veut également un espace de recherche, de formation et de montage de projets internationaux au service des universités membres de l’AUF.

A travers ce questionnaire – disponible en français, arabe, espagnol, portugais et anglais – mais aussi par des entretiens et ateliers de travail, il s’agira de saisir la diversité de la prise en considération des personnes ayant un handicap au sein des établissements.

Cette recherche permettra une élaboration partagée entre les acteurs desdits établissements, et, en fonction de leurs singularités « culturelles », d’un guide de bonnes pratiques concernant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans leurs parcours universitaires en francophonie.

Elle donnera lieu à la formalisation d’une charte à laquelle les établissements pourront adhérer.

Il s’agira non seulement d’établir un diagnostic de ce qui existe en matière d’accueil et d’accompagnements des étudiants et des personnels en situation de handicap au sein de leurs établissements mais aussi d’éclairer les rôles des acteurs et opérateurs qui environnent ces politiques : État, collectivités territoriales, entreprises, associations…

Ce projet ne peut qu’être pensé à l’échelle des territoires dans un esprit de mise en synergie. Il s’agit donc par cette recherche-action d’étudier la manière dont chacun est mobilisé et s’investit, ainsi que les ressources territoriales pour les établissements et les interactions existantes et à construire.

Dans cette démarche, les personnels et les étudiants en situation de handicap mais aussi les associations représentatives ne peuvent être qu’étroitement impliqués, leurs représentations et leurs savoirs expérientiels analysés.

Il s’agit également d’appréhender pour les étudiants le rôle de leurs proches. L’expérience vécue des personnes est au cœur de cette proposition. Il s’agit à terme de comprendre les situations, les difficultés autant que les atouts, et de penser ensemble des stratégies opérationnelles pour améliorer les conditions de vie et d’existence ainsi que les libertés de choix des personnes.

Alors que les universités se confrontent souvent à la difficulté d’assurer un parcours universitaire complet et sont bien en-deçà des obligations d’emplois, la finalité de ce projet est que soit mieux assuré l’exercice d’une citoyenneté pleine et entière et d’une véritable égalité des chances.